Le Régime Général

L’Assurance Retraite gère le régime de retraite de base des salariés.

L’Assurance Retraite est le premier régime de retraite en France, tant par le montant des prestations servies, que par le nombre de cotisants et de retraités. Elle se compose de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) et de son réseau régional.

La retraite des salariés est composée de parties obligatoires : retraite de base et une ou plusieurs retraites complémentaires, fonctionnant toutes selon le principe de la répartition.

Pour comprendre le système des retraites, il est nécessaire de distinguer la retraite de base (CARSAT) et la retraite complémentaire (AGIRC et ARRCO).

La retraite de base : obligatoire pour tous

Les régimes de base obligatoires sont le fondement du système de retraites français.

Les régimes de base obligatoires sont le premier niveau du système de retraites français.
Dans le cadre du système de retraite par répartition, basé sur la solidarité entre les générations, les salariés en activité cotisent pour payer les pensions de retraite de leurs aînés. En contrepartie, ils s'ouvrent des droits à une pension de vieillesse du régime général de la Sécurité Sociale.

La retraite complémentaire : obligatoire et indispensable

La retraite complémentaire constitue le deuxième niveau du système des retraites.

A l'instar du régime de base, elle est obligatoire et fonctionne selon le même principe de répartition. Tous les mois l’employeur prélève une cotisation sur le salaire brut. Il l'ajoute à sa cotisation patronale et la verse à une caisse de retraite complémentaire. Le salarié accumule ainsi des "points de retraite".
Au moment de prendre sa retraite, le salarié touchera ainsi un revenu complémentaire à sa pension de base.

La retraite complémentaire est gérée par :

  • l’Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des Salariés (ARRCO), pour tous les emplois de non cadres et de cadres exercés dans le secteur privé ;
  • l'Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres (AGIRC), pour les emplois de cadres exercés dans le secteur privé ;

En France, les Cicas (Centres d’informations de la retraite complémentaire et de l’action sociale) sont les représentants sur le territoire de l’ARRCO et de l’AGIRC.

  • l’Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l’Etat et des Collectivités publiques (IRCANTEC), pour les emplois exercés dans le secteur public en qualité de non-titulaire (contractuels, vacataires...).

Pour en savoir plus :
- Téléchargez le guide "Ma retraite mode d'emploi".