AVC : une nouvelle campagne de prévention à vélo

mercredi 05 octobre 2016

Troisième cause de mortalité, première cause de handicap chez l'adulte, l'accident vasculaire cérébral (AVC), peut être combattu efficacement avec une meilleure information du public.

C'est pourquoi entre octobre et novembre, de nombreux événements sont organisés par les organismes partenaires dont la CARSAT Aquitaine avec un temps fort : le tour de la Nouvelle Aquitaine à vélo

Philippe Meynard, porte-parole de la campagne "AVC, Agissez" (ancien maire de Barsac, lui-même touché par la maladie en 2014), parcourra plus de 1000 kms en tricycle électrique.

Le départ se fera de Pau le 14 octobre 2016 et s’achèvera à Bordeaux le 28 octobre 2016. A chaque étape, il rencontrera les équipes municipales et la presse pour rappeler les messages de la campagne.

Des stands d’information et de prévention avec la possibilité de faire vérifier sa tension artérielle seront également organisés dans les villes les plus importantes :

  • Le 14 octobre : Pau.
  • Le 17 octobre : Agen.
  • Le 20 octobre : Brive.
  • Le 21 octobre : Limoges.
  • Le 22 octobre : Guéret.
  • Le 24 octobre : Poitiers.
  • Le 25 octobre : Niort.
  • Le 26 octobre : Saintes.
  • Le 27 octobre : Angoulême.
  • Le 28 octobre : Bordeaux.

Pour plus d'information sur le tour de la région à vélo, rendez-vous sur le site de l'ARS Aquitaine.

AVC : nous pouvons tous agir

Comment reconnaître un AVC ?

  • une faiblesse du côté du corps ;
  • une paralysie du bras, du visage ;
  • des difficultés à parler qui peuvent être accompagnés de troubles de l'équilibre, de la vision ou de maux de tête

Que faire ?

Pour améliorer considérablement les chances de survie et réduire le risque de séquelles, il ne faut surtout pas attendre : appeler le 15 pour être pris en charge, diriger vers les services de soins qui pourront dispenser le traitement adéquat.

Comment réduire le risque d'AVC ?

Parce que l'hypertension artérielle et l'arythmie cardiaques sont les deux principales causes de la survenue des AVC, il est possible de réduire les risques en adoptant quelques bonnes habitudes :

  • faire vérifier sa tension et son pouls au moins une fois par an chez le médecin ;
  • adopter une alimentation équilibrée et peu salée ;
  • avoir une activité physique quotidienne ;
  • arrêter de fumer.

Commentaires (0)